La Mission Locale de Touraine peut m'aider

Vous êtes demandeur d'emploi, la Mission Locale de Touraine  peut vous aider  dans vos démarches de recherche d'emploi. Au cours d'un entretien individuel vous déterminerez avec votre conseiller les offres d'emploi qui correspondent à votre profil ou vos attentes. Vous aurez avec lui des rencontres régulières qui permettront de faire le point sur votre situation. Il vous aidera à faire un bilan sur votre niveau, vos capacités, vos compétences acquises à travers l'expérience.

visuelIl pourra vous proposer de participer à des  ateliers de recherche d'emploi (CV, préparation à l'entretien d'embauche...). Seul(e) ou en groupe vous pourrez être aidé(e) pour l'élaboration et l'adaptation de votre CV, la rédaction de votre lettre de motivation, préparer vos entretiens de contact ou d'embauche et préparer vos contacts téléphoniques. Il vous donnera des informations sur le monde de l'entreprise, ses règles, son organisation, les règles du travail. Vous pourrez consulter les offres d’emploi de Pôle Emploi, ainsi que des offres provenant des différents partenaires de la Mission Locale ou directement des employeurs.

La Mission Locale vous propose, selon les besoins, des recherches d'informations complémentaires auprès d'autres organismes locaux avec lesquels, elle entretient des contacts permanents :

  • Pôle Emploi - Chambres consulaires - Syndicats professionnels - CIO , ... - Organisme de formation ... - mais également auprès des chefs d'entreprises.  

L'espace entreprise de la Mission Locale met à votre disposition tous ses services pour vous permettre de trouver un emploi et vous aider à présenter votre candidature aux entreprises.

mlt-aide

Le PACEA, Parcours Contractualisé d'Accompagnement vers l'Emploi et l'Autonomie : un nouvel accompagnement en Mission Locale.

En vigueur depuis le 01 janvier 2017, le Parcours contractualisé d'Accompagnement vers l'Emploi et l'Autonomie a été crée par l'article 46 de la loi travail du 08 août 2016 et est défini par le décret n°2016-1855 du 23 décembre 2016.

Un dispositif d'insertion pour les 16-25 ans :
Il vise à favoriser l'insertion des jeunes âgés de 16 à 25 ans en difficulté et confrontés à un risque d'exclusion professionnelle. Il peut être proposé par un conseiller de la Mission Locale après un diagnostic de la situation dans laquelle se trouve le jeune, de ses projets et de ses besoins.

Le PACEA reprend le plan d'action co-construit lors du diagnostic.
Il peut y avoir une ou plusieurs phases d'accompagnement pouvant varier dans leur durée et leur intensité. Chaque phase fait l'objet d'objectifs co-définis avec les jeunes et d'une évaluation à son terme en vue de mesurer la progression vers l'accès à l'emploi ou l'autonomie, et de s'assurer que les objectifs de la phase ont été atteints.

Dans le cadre du PACEA, un jeune peut bénéficier :

- de périodes de formation
- de situations professionnelles ou encore de PMSMP (Périodes de Mise en Situation en Milieu Professionnel)
- d'actions spécifiques dans le cadre de l'accompagnement social et professionnel
- d'actions portées par d'autres organismes susceptibles de contribuer à l'accompagnement
- d'un engagement contractuel avec la Mission Locale
- d'actions spécifiques adaptées : reconnaissance des compétences professionnelles, préparation à la qualification, accès au logement et aux soins, accès au sport loisirs culture, à la mobilité, engagement dans une action civique et citoyenne...

Signature d'un contrat d'engagement :

Les jeunes qui bénéficient du Parcours contractualisé d'Accompagnement vers l'Emploi et l'Autonomie doivent signer un contrat d'engagement avec la Mission Locale au plus tard 1 mois après la réalisation du diagnostic de leur situation. Ce contrat détermine les différentes phases du parcours, les objectifs et la durée de l'accompagenement et éventuellement, le versement d'une allocation. Celle-ci pouvant être accordée ponctuellement par le représentant de la Mission Locale, au nom et pour compte de l'Etat, à compter de la signature du contrat d'engagements, en fonction de la situation et des besoins pendant les périodes durant lesquelles le jeune ne perçoit ni rémunération au titre d'un emploi ou d'un stage , ni une autre allocation.

cv

 La Garantie Jeunes : modalité spécifique du PACEA

L'accompagnement dans le cadre du dispositif Garantie Jeunes peut être envisagé comme une phase du PACEA.
Il s'adresse aux personnes qui ne sont ni en emploi, ni en formation, ni en étude, diplômés ou non avec peu ou pas de ressources. L'objectif est l'accès à l'autonomie grâce à un parcours dynamique d'accompagenemnt social et professionnel. Cette démarche d'un an combine :

- un accompagenement collectif intensif durant 5 semaines
- des expériences de mises en situation professionnelle sous toutes formes possibles (stages, apprentissage, intérim...)
- un accompagenemnt individuel tout au long de l'année
- une aide financière mensuelle

Pour toutes informations complémentaires sur la Garantie Jeunes : Lien vers le site web

 

Créer son activité

De l'idée de départ à l'installation, le parcours est le plus souvent long et difficile :

  • élaborer un projet réaliste et cohérent ;
  • trouver les financements et les soutiens nécessaires ;
  • choisir un statut juridique en connaissance de cause ;
  • se former aux techniques propres du management d'une entreprise et accomplir les démarches administratives indispensables.

Selon la nature du projet, de nombreux organismes, publics ou privés, sont compétents pour informer, conseiller, orienter voire former les candidats à la création ou à la reprise d'activité. Il existe des mesures d’accompagnement intéressantes qui vous permettront d’avancer en prenant des risques mesurés et de percevoir des aides appropriées à votre projet. 

contrat

Le conseiller de la Mission Locale peut vous aider :

  • à analyser tous les aspects de vos idées ;
  • à formuler un avant-projet ;
  • à rencontrer des professionnels ;
  • à vous orienter vers les structures ou les organismes spécifiques.

Selon la nature du projet, des structures professionnelles ou des organismes d’aide aux créateurs sont là pour vous aider à :

  • vérifier votre motivation en vous présentant la réalité (et notamment la difficulté) de la création d'activité ou d’entreprise ;
  • étudier avec vous la faisabilité de votre projet (étude de marché, chiffrage, prévisions) la recherche d’entreprises d’accueil potentielles, s’il s’agit d’une activité ;
  • étudier le statut juridique adapté ;
  • vous aider au montage, à la recherche de partenaires financiers ;
  • vous accompagner pour le lancement.

Ces organismes sont :

[widgetkit id=16]

Et si vous êtes sur la bonne voie, ces professionnels vous apporteront sur plusieurs années un suivi de votre activité : administration / commercial / prospections / gestion prévisionnelle.  N'hésitez pas à prendre contact avec votre conseiller Mission Locale, il saura vous ouvrir quelques portes... 

Les différents contrats de travail

Il existe de nombreux contrats de travail, certains à durée déterminée, d'autres à durée indéterminée. Certains types de contrats ont été conçus pour faciliter l'embauche des jeunes qui rencontrent des difficultés pour trouver un emploi.

    • Les contrats de droits commun en CDD et CDI : Contrats classiques signés entre le futur(e) salarié(e) et l'employeur pour une période définie ou non.
    • Les contrats de travail intérimaires : Un salarié sous contrat de travail temporaire (également appelé intérimaire) est un salarié embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire qui le met à la disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée limitée, dénommée mission. La mission prend fin à la date fixée ou, en cas de terme imprécis, lorsque se réalise l’objet pour lequel il a été conclu (retour du salarié remplacé, fin de la saison…).
    • Les contrats en alternance :

alternance

    Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation sont 2 contrats qui vous permettront d’apprendre un métier en entreprise et en centre de formation. Vous pourrez préparer un diplôme [du CAP au diplôme d’ingénieur], ou acquérir un titre professionnel.
  • Les contrats aidés
    • Le CUI (Contrat Unique d'Insertion) est destiné aux personnes rencontrant des difficultés sur le marché du travail. (Secteur marchand / Secteur non marchand)

Retrouvez tous les contrats sur le site du Ministère

    • Les Emplois d'Avenir visent à fournir une premiere expérience professionnelle.

Les conditions d'accès : Les emplois d'avenir sont réservés aux jeunes âgés de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés ainsi qu'aux personnes handicapés de moins de 30 ans.
Les emplois d'avenir sont ouverts :

  • aux jeunes sans diplôme, dès qu'ils ne travaillent pas ni ne suivent une formation ;
  • aux jeunes titulaires d'un CAP ou d'un BEP ayant des difficultés importantes pour trouver un emploi (au moins 6 mois de recherche d'emploi au cours des 12 derniers mois) ;
  • aux jeunes ayant atteint un niveau allant jusqu'au premier cycle du supérieur avec des difficultés importantes pour trouver un emploi (12 mois de recherche d'emploi au cours des 18 derniers mois), à condition qu'ils résident dans une Zone Urbaine Sensibles (ZUS), une Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) ou un Département d'Outre-Mer (DOM).

Les employeurs potentiels : Les Emplois d'Avenir sont destinés au secteur non-marchand, que la structure soit publique ou privée. Les collectivités territoriales, les associations et les organismes à but non lucratifs sont les principaux employeurs concernés Toutefois, certains employeurs du secteur marchands peuvent, s'ils portent des projets innovants en matière d'insertion, avoir recours aux emplois d'avenir. Les Emplois d'Avenir concernent avant tout les activités présentant un caractère d'utilité sociale ou environnementale ou alors fortement créateurs d'emploi, afin d'offrir aux jeunes des perspectives de recrutement sur le long terme.

Le dispositif d'aides : L'Emploi d'Avenir prend la forme de Contrat Unique d'Insertion (CUI). Pendant 36 mois, l'Etat s'engage à verser à l'employeur une aide à hauteur de 75% du Smic.

emploi-avenir